Actualités

Fermeture de l'usine Ford : Quand la Macronie découvre la mondialisation

 La photo du sièce Bruno Lemaire et Philippe Poutou Quand la Macronie découvre lEuro Mondialisation

Franchement, qui pouvait un seul instant imaginer, réunir sur la même photo Bruno Lemaire et Philippe Poutou. le tout complété par une intervention d'un premier ministre Edouard Philippe, fustigeant la société Ford qui délocalise son usine Bordelaise laissant 800 salariés sur le carreau sans compter les emplois sous-traitant.

Les apôtres de la mondialisation face au ravage de leur religion !

Comment ne pas trouver stupéfiant, de voir les apôtres de l'Union Européennes Mondialisée, pleurer sur leur propre religion !

Cette mondialisation vendue comme l'alpha et l'oméga du bonheur par Emmanuel Macron (comme tous ces prédécesseurs) lors de la réunion de Davos en Suisse pour la grande messe annuelle à la gloire de la "mondialisation heureuse"

Les extraits du discours du jeune président Français à Davos, que vous découvrirez dans notre film, sont édifiants en la matière. Tout autant que le cortège de fermeture d'usines dont nous n'avons pris que quelques malheureux exemples et qui sans le moindre doute est le cœur même de la naissance du mouvement des Gilets Jaunes !

Ajoutons à la liste des fermetures d'usines évoquées dans notre vidéo, la fermeture définitive de la dernière usine "Banania" situé à Faverolles dans la Somme.

Banania ferme en France lactionnaire Allemand Krugër délocalise en Allemagne cest ça le moteur de leurope de Macron

La direction ayant annoncée aux salariés la volonté de l'actionnaire majoritaire l'Allemand Krüger, de délocaliser en mars 2019 l'unité de production en Allemagne mettant en avant que ce site ancien requerrait des investissements trop important ?

Le Journal Citoyen de Haute Marne leuro mondialisme a donné naissance aux Gilets Jaunes le reportage ici

Et les milliards du CICE et l'ISF ?

Moi qui croyais que les 40 milliards du CICE de 2019 devaient servir à la création d'emplois, et que la suppression de l'ISF devait favoriser l'investissement, le fameux ruissellement ? J'ai du rater un épisode.

Le moteur de Franco Allemand de lEurope les Allemands ferment lusine Banania en France pour la relocaliser en Allemagne info Journal citoyen de Haute Marne

Le moteur Franco-allemand de l'union européenne n'empêche pas de fermer les usine en France

Bref nous avons là, toute l'ampleur bénéfique du partenariat Franco-allemand, vous savez le fameux moteur de l'Union Européenne ! N'est-ce pas la démonstration émouvante de cette Union Européenne solidaire pour l'épanouissent et le bonheur des peuples ?

La disparition de l'usine Banania au pays des Gaulois Réfractaires c'est un peu le symbole de la disparition des 30 glorieuses.

France après les 30 glorieuses les 40 piteuses de l'Union Européenne ?

Mais cette Union Européenne de la finance de la spéculation et des actionnaires, peut compter sur ses apôtres à l'approche des élections européennes. Les mêmes qui vous demandaient de voter Oui en 2005 et qui, voyant le Non l'emporter ont offert une gomme aux députés de la majorité du moment (Sarkozyste) d'effacer l'outrage de ce Non populaire pour rentrer dans les clous. Ce qui fut fait sans délai.

Il se murmure même aujourd'hui dans les médias "bien informés" comme le disait le regretté Coluche que, Nicolas Sarkozy serait l'un des visiteurs du soir privilégié d'Emmanuel Macron, rien de surprenant à l'aube de ces élections.

Les prêcheurs change de verset:

  • Après avoir vanté et vendu l'Union Européenne du bonheur, de la prospérité, de l'emploi, du pouvoir d'achat.
  • Après d'avoir érigé l'Euro en Dieu sauveteur, prophétisant le terrassement du dollar par cette nouvelle monnaie.

Face aux piteux résultat, viens le temps de la peur

"C'est ça ou le chaos, le populisme, l'extrémisme, les nationalistes, la guerre"

L'argument au regard des faits avérés semble quelque peu moyenâgeux

"Acceptez de revoter pour les mêmes ou craignez la colère de Dieu".

Ce schéma simpliste suffira-t-il à calmer un peuple Français en souffrance, ces cohortes de Gilets Jaunes soutenu par 70 % des Français ?

 Gilets jaunes

Je n'en suis pas vraiment convaincu. 

Nous vivons une époque formidable

Le Citoyen