Actualités

Coût de la Région Grand-Est communiqué de Frédéric Fabre Conseillé Régional RN

Actualités Haute Marne 2019 communiqué de Frédéric Fabre sur le cout des régions grand Est dans les dernier flash info

Mr Frédéric Fabre nous a fait parvenir ce communiqué

Copie du communiqué de Frédéric Fabre conseillé régional de Haute-Marne à la Région Grand-Est: adressé au journal de la Haute-Marne JHM faisant référence aux coûts des grandes régions.

Suite au rapport de la cour des comptes sur les Grande Régions et  votre article, je me permets de réagir étant intervenu à de nombreuses reprises à ce sujet dans l’hémicycle à Strasbourg et à Metz.

C’est un constat accablant que fait la cour des comptes sur le coût de fonctionnement des régions et en premier lieu ceux du « Grand Est » avant-dernier élève de la classe. Enfin, un bilan indépendant souligne et acte le mensonge de l’argumentation pour imposer la disparition des Régions historiques. Le contribuable ne doit pas être dupe et le constat est édifiant.

A de nombreuses reprises et depuis le début de la mandature, avec la distribution inutile d’I phones aux élus que les élus RN ont refusés (ce qui ne nous empêche pas de remplir notre mission), notre groupe alerte sur l’utilisation parfois douteuse de l’argent du contribuable. Pourtant rien n’y fait, des dépenses somptuaires et évitables se poursuivent. Les présidents de région se prennent pour des mini-chefs d’état, multipliant les frais immobiliers, de représentation et de déplacement qui s’élargit aussi à des délégations d’élus qui se prennent pour des ambassadeurs.

En effet, ne se limitant pas aux relations transfrontalières, tout à fait légitimes, c’est aussi à l’autre bout du monde que les élus régionaux se donnent des missions dévolues à l’Etat,  à ses ambassades et ses consulats dont c’est la raison d’être.

A ce titre, pas plus tard que la semaine dernière, le 27 septembre, en commission permanente et sous couvert de mandats spéciaux, la majorité mais aussi les « socialistes » ont validé les voyages à l’étranger d’élus de la région. D’abord au forum de la route de la soie …en Chine du 14 au 18 octobre, puis au salon de l’agriculture… d’Abidjan en Côte d’Ivoire du 22 au 27 novembre, enfin au sommet de la « femme manufacturière » ….au Canada du 13 au 15 novembre. A cette occasion, la région y sera représentée par une élue récemment condamnée, quelle ambassadrice ! Les exemples que je donne ne concernent que les décisions prises la semaine dernière.

Suite à la fusion des anciennes Régions qui forment le Grand Est, les trois hôtels de région ont été conservés certes, mais vous oubliez l’achat et la rénovation (sans compter les coûts de fonctionnement) à coup de millions d’euros, de 12 maisons de la Région. Toujours le 27 septembre la Région à fait l’acquisition d’une extension de celle de Charleville pour 750 000 euros auquel il faudra ajouter  les rénovations dont la simple étude coute 70 000 euros. Que dire des ambassades  du Grand Est à Paris acquise pour 2 975 000 euros ? A côté, le coût de fonctionnement annuel de l’inutile « bureau Europe » de la région à Bruxelles, qui se chiffre lui à 280 000 euros, fait pâle figure.

Vous évoquiez et à juste titre, l’augmentation des indemnités des élus et le maintien de leur nombre, mais vous omettez l’évidente explosion des frais de déplacement et d’hébergement afin de leur permettre de participer aux réunions à Strasbourg.  N’y avait-il pas d’autres choix à faire? N’y avait-il pas non plus d’autres choix, pour héberger les élus, que de passer des conventions avec les Hôtels Mercure et Hilton dont on sait bien que ce sont les moins chers du marché ?  J’avais dénoncé en son temps cette gabegie.

En vérité tout cela était connu d’avance, l’objectif n’était pas de faire des économies mais de broyer les Régions historiques, de « tripatouiller » les cartes électorales et satisfaire quelques « baron locaux ». Mr Christian Eckert ancien secrétaire d’Etat de François Hollande à l’origine de la réforme, a confié dans une interview à la « gazette des communes »  il y a quelques jours : « la fusion des Régions a été présenté à tort sous l’angle des économies. En réalité le redécoupage… a été décidé pour contrer la présence forte du Front National. Si c’était à refaire, je n’aurais personnellement pas poussé pour faire cette réforme ». Tout est dit!

Frédéric Fabre
Conseillé Régional Grand-Est
Maire de Doulaincourt-Saucourt