Actualités

Départementales Haute-Marne Une bonne gifle à la république des boutiquiers

Haute Marne Nicolas Lacroix élu avec 30 pour cent des inscrits un gifle à la démocratie Journal Citoyen à lire ici

 

Nicolas Lacroix est élu sur le canton de Bologne : Alléluia ?

Lundi 22 juin 2021 pour le JHM l’événement c’est l’élection sur le canton de Bologne.
Le quotidien y consacre presque 2 pages (1 et 11 du cahier élection) avec une photo du binôme de l’année, sonnez trompettes et musettes le président sortant Nicolas Lacroix est élu alléluia. (C’est souvent Le cri du média qui sauve son budget pub ?)
Bon, en fouillant bien dans la musette vous ne trouverez que 2454 bulletins de vote sur les 8025 inscrits sur le canton soit un petit 30% des électeurs.
On ne va pas chipoter, un coup de baguette démocratique à la Française et hop ça devient un 75%  une victoire à la Kim Jong-un.

 

Une gifle à la démocratie au plan national et à la démographie au plan local.


Les Haut-Marnais ont préféré majoritairement la pêche la chasse la pétanque le bilboquet la belote bref tout plutôt que de voter.
L’abstention serait ici en Haute-Marne comme dans les autres départements, dû au fait que 92 % de jeunes de 18 à 28 ans ne votent plus.
Comme le dirait Cyrano « C’est un peu court », car en Haute-Marne :
Les 15 – 29 ans ne représentent plus que 15 % de la population.
Les 60 – 74 ans représentent 19,5 %
Les plus de 75 ans et + représentent eux 11,8 %  
(Insee 2017)
En clair les habitants perdus par la Haute-Marne sont principalement pour ne pas dire essentiellement des jeunes, ce sont donc les plus âgés qui ont fait bronzette dimanche.

 

2017 : les priorités du président Lacroix. 2021 : une abstention massive ?

Il faut dire que le programme d’origine du président Lacroix avait de quoi enthousiasmer les foules.
Priorités du département pour lui, c'était sa déclaration du 7 nov 2017 (jhm) :

 7 11 2021 LES OBJECTIFS DE NICOLAS LACROIX

 

 La fibre, Animal Explora, et des budgets « open » pour les mineurs migrants non accompagnés entrés illégalement en France et en Haute-Marne.
Pour conclure vite fait bien fait, un petit mot pour les équipements sportif et les collèges et point barre.

Le 21 novembre 2017 (jhm) Le tout nouveau président Lacroix insistait sur l’importance de financer les « mineurs étrangers une chance aussi pour nous » un quoiqu’il en coûte avant l'heure en quelque sorte.

25 11 2017 JHM NICOLAS LACROIX LES MIGRANTS MINEURS UNE CHANCE POUR LA HAUTE MARNE

Le 13 novembre 2018 (jhm) le président Lacroix fait compte de votre argent dépensé pour les mineurs étrangers non accompagnés 200 000 € pour l’année 2017 et 1 000 000€ pour l’année 2018 !

13 11 2018 JHM NICOLAS LACROIX cout des clandestins mineurs le Rnl avait raison 2017
Oui ça pique et là il menace de faire un recours contre l’État qui devrait payer la note ?

Comme si l’État ce n’était pas aussi votre argent, et pour le moins étrange de la part de celui qui considérait que c’était une chance pour le département ?

Le 28 mai 2021 bien des mineurs étrangers sont devenus majeurs ! Oui comme le temps passe vite, aussi lors de cette dernière séance le président Lacroix fait voter par sa majorité une subvention de 15 000€  au bénéfice de « ces majeurs non accompagné » balayant d’un revers de main la réflexion de Laurence Robert-Dehault qui votera contre mettant en avant que bien des jeunes français majeurs sont en difficultés sans aune aide et, qu’il est de la responsabilité de l’État de déterminer si ces « majeurs non accompagnés » entrés  illégalement dans le pays ont vocation à rester sur la terre de France ?
Bref, c’est plié, vos 15 000 € d’impôts viendront en aide à ces migrants, quelques semaines avant la même majorité ne trouvait pas 8 500€ pour payer l’adduction d’eau « de deux mamies haut-marnaises » ?


« Pas de quoi fouetter un chat » mais peut-être tout simplement de s’abstenir dimanche dernier.

logo Le Journal Citoyen de Haute Marne la revue de presse impertinente

L’abstention l’origine du mal selon le journal citoyen de Haute-Marne

L’histoire débute en 2005
lorsque leurs gouvernants ont piétiné le non à l’Europe.
Toute la classe politique avait milité pour le OUI et le NON l’a emporté.
Alors ce traité mis aux oubliettes par la volonté du peuple a changé de couverture pour être voté par une Assemblée nationale soumise à l’Union Européenne.
Cette trahison, cet affront et ce mépris pour l’expression citoyenne marque le divorce du peuple avec ces élites méprisantes.

 Alors les Français ont commencé à voter plus massivement pour Front National, peine perdue l’absence d’une vraie proportionnelle permettait à ces élites de rire face à 5 députés qui représentaient les 11 millions d’électeurs de Marine Le Pen.

Alors les Français ont voté aux Européennes à la proportionnelle et là le Front National est devenu le premier parti de France avec le plus grand nombre d’élus au parlement Européen.

Alors le système a présenté un candidat miracle jeune rassembleur des barons de gauche et de droite avec le soutien de la finance en coulisses et des médias ont une nouvelle fois agité le spectre d’un fascisme fantasmé, quand ce n’était pas des analyses politiques très pointues de journalistes du JHM « sur le maquillage de Marine Le Pen ».
Bref  la candidate de 11 millions d’électeurs est éliminée.

Alors ce président acteur les a remerciés « ce peuple de fainéants  « ces gens qui ne sont rien » « ces pauvres qui coûte un pognon de dingue » « qu’il traverse la rue pour trouver du boulot »  pendant que les médias  le vénérait comme le nouveau Napoléon, De Gaulle, ce Jupiter élevait au plus haut niveau la fonction présidentielle avec une fête de la musique mémorable dans les jardins d’un palais de l’Élysée qui avait connu « L’homme de l’appel du 18 juin ».  

Alors les Français ont enfilé un gilet jaune, la colère grondait sous ses fenêtres de ce président arrogant, c’était la France laborieuse, celle des provinces qui s’exprimait.

Alors ce président s’est dit « le temps de la répression est venu ».
Aucun risque, ce n’était pas la France des quartiers sensibles qui manifestait, avec son chapelet de voitures brûlées dont on cache pudiquement le nombre.
Non, c'était la France éternelle l’héritière de 1789.
Alors pas de quartier : yeux crevés, mains arrachées les ordres furent donnés avec peut-être un brin de nostalgie de ne pas voir l’ami Benalla faire partie de la fête.


Alors, les Français fatigués face à un programme gouvernemental se résumant à « tous contre le RN » deviennent petit à petit spectateurs et n’ont plus envie d’être acteurs ils regardent les derniers combattants :
Pompiers, soignants, Policiers et même militaires
qui manifestent ou écrivent des tribunes  

Alors les hommes du président les traitent de factieux de putschistes de populiste, etc.


Alors les Français décident de faire la grève des urnes nous y sommes

Certes l’analyse est dans le désordre passant sous silence les trahisons :
Un Sarkozy, vendeur de Karcher avec en stock un petit pistolet à eau.
Un Hollande ennemi de la finance mettant au pouvoir un employé de banque d’affaire.

logo Le Journal Citoyen de Haute Marne la revue de presse impertinente

 

Les Français ont décidé de ne plus fréquenter « la Boutique Politique » ?


Le temps des citoyens, laisse place au temps des consommateurs, les Français ont poussé la porte d’une boutique affichant une belle enseigne avec un slogan vibrant  « liberté égalité fraternité », mais ils n'y ont trouvés que des boutiquiers soucieux de leurs carrières prêts à tous les renoncements pour avoir un rayon dans la boutique.

En Haute-Marne, envolées les idées socialistes on ne présente pas de candidat sur le canton de Bologne, et on appelle à voter à Saint-Dizier pour la boutique Lacroix proche de Laurent Wauquiez, jugé lui-même trop proche des idées de Marine Le Pen, elle-même est taxée d’extrême droite par la boutique Lacroix. (faut suivre)

Nicolas Lacroix proche de Laurent Wauquiez jugé trop proche des idées de Marine Le Pen Nicolas Lacroix proche de Laurent Wauquiez jugé trop proche des idées de Marine Le Pen lire ici


En PACA, envolé l’intérêt de la terre manifestement la pollution, c'est du pipeau, l’écolo de service rejoint bien sagement le patchwork République en Marche LR et consort il y aura bien une petite gamelle à la sortie !

En Haut de France « c’est le pompon Macron votera pour Xavier Bertrand. Là franchement, nous sommes dans la réplique des bronzés « copains comme cochons ».
 2022, c'est Xavier Macron ou Emmanuel Bertrand ?

 

En attendant force est de constater que les Français ont effectivement tranché,
pour eux, ce sera plage bronzette pétanque et autres choses très sérieuses.
Après un an de confinement et en attendant que les « boutiquiers de la politique » mettent sur la table l’addition de la dette de notre France, passée en un an de 2200 à 2850 milliards les Français profitent.


Viendra le temps où ils méditeront sur la phrase de Coluche « ne rigolez pas, c’est vous qui payez »
Mais ça, c'est une autre histoire.

Nous vivons une époque formidable

Le Citoyen