Actualités

Demain moins de médecins d’infirmières d’ambulanciers d’aide soignants

DEMAIN LE DUO VERRAN MACRON LICENCIE DES SOIGNANTS INFO JOURNAL CITOYEN DE HAUTE MARNE

Demain grâce au tandem Macron Verran vous aurez moins de médecins d’infirmières d’ambulanciers d’aide-soignants.

Après avoir fait travailler les personnels soignant sans masque sans blouse sans gants et sans repos lors du premier confinement, les duettistes Macron Verran vont dès demain matin interdire aux personnels soignants non vaccinés de travailler.

Les conséquences vont rapidement apparaître dans les hôpitaux, qui déjà avant cette décision manquaient cruellement de personnel.


Pour info le personnel refusant de se vacciner représentant +/- 150 000 salariés rien qu’au titre de l’hôpital.
Reports d’interventions chirurgicales ou d’examens médicaux vont fleurir dans toutes les régions de France, voire la fermeture pure et simple de services.

À cela il faut ajouter les 15 % d’ambulanciers d’infirmières libérales, d’aides-soignants à domicile ou en EHPAD, qui ont déjà démissionné ou qui le feront dans les jours qui viennent.
Sur France 2 hier un reportage dans une entreprise d’ambulances, la responsable des demandes de transports déclarait : « nous sommes dans l’obligation de refuser une centaine de demandes de transports de malades y compris d’urgence ».

Macron ou comment achever un système de santé déjà à l’agonie

Le système de santé français était déjà à l’agonie avant la Covid, avec les 80 000 lits fermés par le trio Sarkozy Hollande Macron.
La Macronie semble bien décidée à lui porter le coup de grâce.

Nul doute que d’autres pays européens se feront un plaisir d’accueillir médecins, infirmiers, aides-soignants et autres métiers de santé, avec pour cerise sur le gâteau des salaires bien plus élevés.

logo Le Journal Citoyen de Haute Marne la revue de presse impertinente

Pass sanitaire et vaccination obligatoire la jolie fable de la Macronie

Les vilains soignants non vaccinés condamnés à être viré manu militari sous prétexte qu’ils peuvent transmettre la Covid aux personnes hospitalisées !
Une fois de plus nous sommes pratiquement dans le mensonge d’État, car faut-il rappeler que le vaccin est supposé protéger celui qui le reçoit, mais n’empêche pas de le transmettre aux autres alors ?
Les soignants vaccinés vont-ils produire un test pour prouver aux patients qu’ils ne sont pas porteurs du virus ?

Comment faire confiance à ce gouvernement qui depuis le début de cette épidémie a tout raté !
Pas de fermeture des frontières dès le début de la crise
Pas de masques qu’ils nous déclaraient inutiles puis obligatoires
Pas de tests et de réel isolement des malades
Pas de protections pour les soignants
Manque de lits de réanimation
Manque de respirateur
Manque de personnel soignant.

Alors ces champions du fiasco organisent maintenant la désunion d’un peuple et la désorganisation du monde hospitalier ?
Croisons les doigts pour que dès demain il n’y ait pas des morts parce que des malades n’auront pas trouvé d’ambulances pour les transporter dans un centre hospitalier.
Qu’une intervention chirurgicale ne pourra pas être effectuée parce que le médecin anesthésiste aura été licencié car non vacciné (entendu aujourd’hui au journal de 13 heures sur TF1).

Aucune poursuite judiciaire ne pourra être entamée à l’encontre du personnel remercié par nos duettistes.
N’est-ce pas là, le chemin le plus court vers la Cour de justice de la république ?

logo Le Journal Citoyen de Haute Marne la revue de presse impertinente

La Macronie hors-sol n’entend plus le peuple

Du mouvement contre la réforme des retraites aux Gilets Jaune et maintenant aux soignants et anti-pass sanitaire, ce gouvernement malmène et martyrise son peuple par incompétence ignorance, mais par-dessus tout par arrogance.
Alors même que s’ouvre le procès de l’icône de cette Macronie en la personne d’Alexandre Benalla, cette république exemplaire promise par Emmanuel Macron se comporte comme ces vieux pulls qui se détricotent un peu plus chaque jour laissant leurs propriétaires grelotants et démunis.

Comment ne pas sourire face au slogan de campagne des « marcheurs » pour la présidentielle de 2022 : « Cinq ans de plus » ne riez pas, c’est du lourd

Alors prêt ?

Cinq ans de plus avec un litre de carburant à 2€ des tarifs de gaz et d’électricité frisant l’indécence ?
Cinq ans de plus avec des retraites et des salaires gelés ?
Cinq ans de plus avec un système de santé en décrépitude en voie de sous-développement ?
Cinq ans de plus avec un système électoral sans proportionnelle menant à une abstention chronique abyssale.
Cinq ans de plus avec un problème d’insécurité et de migration totalement hors de contrôle ?
Cinq ans de plus avec les petites phrases blessantes d’un président à son peuple « ces gens qui ne sont rien »
Cinq ans de plus avec une gestion permanente en état d’urgence ?
Cinq ans de plus avec Macron ?

Tout est possible au « pays des droits de l’homme » même un Pass Sanitaire pour avoir le droit de voter. Qui sait ?

Pourvu que d’ici là nous ne soyons pas contraints de présenter une carte de marcheur ?

Nous vivons une époque formidable.   

Daniel Tixier