Actualités

Meuse-Rognon la présidence de trop pour Nicolas Lacroix ?

Meuse Rognon la gestion Nicolas Lacroix des caisses vides plus d argent pour les routes une déroute financière annoncée

Actualité en Haute-Marne revue de presse du journal citoyen, Daniel Tixier fait le bilan d'une partie des présidences de Nicolas Lacroix.

Bien des échecs sont au rendez-vous, parmi lesquels le plus cinglant aujourd'hui celui de la communauté de communes de Meuse Rognon qui, exsangue financièrement annonce l'arrêt de l'entretien de 454 kilomètres de routes.

Les trous du budget vont se transformer en nids-de-poule pour les citoyens de Meuse Rognon, pour les touristes et l'image du département.

 L'audit MS Conseil, rattraperait-il Nicolas Lacroix ?

On ne peut s'empêcher de penser à l’audit financier du cabinet MS Conseil, qui annonçait cette catastrophe en soulignant la mauvaise orientation de gestion prise à la tête de Meuse Rognon.

Nicolas Lacroix avait à l’époque, dissimulé ce rapport, pour ensuite le diffuser en prenant soin de le modifier pour enfin, sur plainte et injonction du premier conseiller du tribunal administratif, se décider à délivrer l'original du rapport aux deux courageux élus qui le réclamait.
Voir notre article

Musée Charles De Gaulle, le rapport de la Cour des comptes un puits sans fond pour les contribuables

 La seconde présidence de Nicolas Lacroix concerne la gestion du Musée Charles De Gaulle, sévèrement épinglée par la cour des comptes, là, pas moyen de dissimuler  ou de modifier ce rapport qui est publique.
La Cour des comptes souligne que la gestion du musée est un puits sans fond pour le contribuable haut-marnais.

Présidence en vue celle des hôpitaux de Haute-Marne avec son opposition au regroupement des structures hospitalières de Haute-Marne craignons une fois de plus que l’orientation de Nicolas Lacroix, ne soit pas la bonne.



Affaire à suivre

Nous vivons une époque formidable

Daniel Tixier