Actualités

Comco Meuse Rognon la vérité sur les impôts selon Frédéric FABRE info actualités ici

Actualités Haute Marne comco meuse rognon impôts budget la vérité de Frédéric Fabre maire de Doulaincourt à lire ici

Le Maire de Doulaincourt-Saucourt Frédéric FABRE a fait parvenir au Journal Citoyen la copie du communiqué, qu'il a transmis au JHM, suite à l'article du jeudi 25 juin 2020 du journal où semble-t-il, le journaliste du quotidien à occulté son intervention, ainsi que celle de Julien Volot Maire de Signeville, concernant le budget et les impôts intéressants les habitants de la communauté de communes Meuse-Rognon. Le journal de la Haute-Marne ne saurait tarder à imprimer le présent communiqué qui intéresse sans aucun doute, tous les contribuables du territoire et éclaire plus largement les Haut-Marnais sur les pouvoirs importants des communautés de communes qui parfois restent opaques à leurs yeux.

 

Le communiqué de Frédéric Fabre sur la dernière réunion Meuse-Rognon

J’ai quelques précisions à apporter dans votre article sur la réunion de la Comco Meuse-Rognon, puisque mon intervention avant le vote du budget n’est malencontreusement pas relatée, comme d’ailleurs celle de mon collègue Julien Volot maire de Signéville. Je tiens cependant à informer nos concitoyens des remarques  que j’ai formulées lors de cette réunion consacrée aux budgets car elles me semblent importantes.

Tout d’abord j’ai fait état du refus de l’exécutif de me communiquer l’audit financier commandé par la communauté de communes au cabinet parisien MS conseil, dont on nous dit aujourd’hui qu’il n’est pas exploitable. Il n’est pas admissible que des élus d’une collectivité se voient privés du droit de consulter des documents établis aux frais de la collectivité. S’ils ne sont pas parfaits, il n’en demeure pas moins qu’ils doivent faire l’objet d’une diffusion et d’un débat. Comment ne pas mal interpréter un tel manque de transparence qui, je le précise, ne m’est pas destiné personnellement  mais concernent la quasi-totalité des élus.

Ensuite, les éléments glanés et ma propre analyse de la situation, font que je m’inquiète sur les capacités financières de la collectivité à court et moyen termes.

En effet la baisse des recettes prévues, l’augmentation des charges de fonctionnement sur des bâtiments ou de nouveaux services comme l’instruction des dossiers d’urbanisme, mais aussi  le manque de moyens alloués pour assumer pleinement les compétences prises par l’intercommunalité doivent nous faire réfléchir en urgence sur les solutions à mettre en œuvre. Certains signes semblent confirmer mes inquiétudes. Tout d’abord, il n’y aura pas de travaux de voirie cette année (sauf à boucher des trous), décision unilatérale puisque prise  sans consultation de la commission concernée. Ensuite, le directeur général des services, poste clef dans une telle structure, a été remercié sans qu’il ait été  envisagé de le remplacer immédiatement.

Si de telles mesures limitent ponctuellement les dépenses et permettent de boucler un budget en puisant sur la réserve, cela ne va pas durer. Certains pourraient même penser que ces décisions sont motivées par des arrière-pensées : ne pas faire de vagues avant le cycle électorale des départementales de mars 2021.

Mon devoir d’élu est d’informer les habitants de ces dysfonctionnements et de les prévenir qu’à  court terme des décisions devront être prises : soit pour réduire les compétences communautaires, soit pour avoir recours à l’emprunt, soit pour augmenter les impôts.

Frédéric FABRE

Maire de Doulaincourt-Saucourt

Pour info l'article du JHM à l'origine du communiqué du Maire de la commune de Doulaincourt-Saucourt

JHM 25 06 2020 REUNION COMCO MEUSE ROGNON