Actualités

Brexit Usine Toyota fermée miracle la Grande Bretagne conserve l'accès à la zone euros sans taxe ?

Brexit le marché européen reste open pour la Grande Bretagne qui devait souffrir info Journal citoyen Haute Marne

Frontière fermée avec la Grande-Bretagne : l'usine Toyota ferme avec 4000 salariés au chômage et comme par miracle, l'Union Européenne qui promettait des larmes et du sang aux Anglais accorde l'accès à son marché sans aucune taxe aux entreprises de Grande-Bretagne.
En échange la Grande-Bretagne exige que les pêcheurs de l'Union Européenne réduise de 25% en 5 ans leurs prélèvements dans ses eaux territoriales.
Pas de doute l'Union Européenne a bel et bien étranglé les Brexiteurs !

Boris Johnson le nouveau Churchill ?

Nul doute que l'accord post-Brexit signé est un immense succès politique pour Boris Johnson. 
En annonçant un variant du virus COVID-19, il a poussé l'Union Européenne à fermer la frontière pour raison sanitaire, mais cette fermeture a eu pour effet de mettre en situation ce que serait un Brexit sans accord.
Première conséquence l'usine Toyota de Valencienne ferme avec 4000 salariés au chômage ne pouvant recevoir les certaines pièces fabriquées en Grande-Bretagne !

Toyota Brexit fontière fermée usine fermée

Une Union Européenne arrogante mise au pied du mur par Boris

L'union Européenne n'a jamais acceptée la décision courageuse du peuple Anglais, elle bombait le torse en promettait des larmes
et du sang à ces rebelles d'Anglais.
Les médias Européens et particulièrement les Français, se déchainaient contre ces Grands-Bretons les affublant de populistes et de tous les noms d'oiseaux qu'ils attribuent à ceux qui ose s'opposer à la pensée unique euro-mondialiste promesse d'un bonheur éternel qui tarde à venir.
logo Le Journal Citoyen de Haute Marne la revue de presse impertinente

 Le peuple de marins avec Boris a la barre a tenu bon :

Le problème des technocrates c'est qu'ils prennent leurs rêves pour des réalités, ils ont préjugé d'une faiblesse des Anglais qui était bien loin de la réalité.

Boris le Brexiteur obtient le marché européen sans taxes douanières mais réduit le quota des pêcheurs Européens

 

La vraie vie a rattrapé ces piètres négociateurs, et la fermeture de la frontière a fait verser les premières larmes mais pas du côté Anglais. 

Menacer le peuple Anglais c'est simplement ignorer l'histoire de ce peuple insulaire qui a résisté depuis la nuit des temps a toutes les tentatives d'asservissement.

Tempête dans un verre d'eau, une fois de plus les grands médias se sont ridiculisés en servant la "soupe" à cette Union Européenne et au gouvernement Français qui promettaient de mettre à genoux ce peuple courageux.

Une leçon de démocratie n'est pas inutile en ces temps de diktat sanitaire. Ou il convient de constater qu'en ce qui concerne la vaccination la Grande-Bretagne libre à un temps d'avance sur le paquebot de l'Union.

Nous vivons une époque formidable
Le Citoyen

logo Le Journal Citoyen de Haute Marne la revue de presse impertinente