Actualités

Haute-Marne Comcom Meuse-Rognon Nicolas Lacroix réélu Président

Flash info Comco Meuse Rognon Nicolas Lacroix réélu Président journal citoyen de Haute Marne

 

Qui croyait une seule minute que Nicolas Lacroix respecterait son engagement de céder la présidence de la communauté de commune de Meuse-Rognon comme il l’avait déclaré ?
Respecter un engagement est l’honneur des hommes de convictions, les autres sont à l’image des « Bachelot ou Moretti » des gestionnaires de leurs carrières politique.

Ce qui prête à sourire, c’est la surprise feinte des journalistes du JHM qui, à longueur d’année, usant leurs plumes jusqu’à la corde, pour relater les « exploits de  Nicolas Lacroix » En classant verticalement dans la poubelle de la soumission journalistique les interventions ou communiqués des simples citoyens ou des élus s’opposant au Président Lacroix.

Les derniers exemples en date :

Pour le JHM poubelle aucun intérêt.  
Peut-être un problème de mise en page du quotidien qui doit réserver des espaces publicitaires achetés par le Conseil Départementale ?

Loin de nous l’idée de mettre en cause la ligne éditoriale du Quotidien Haut-Marnais, la « liberté de la presse », est sacro-sainte, mais un sondage relaté dans un journal  « journal Sud-Ouest » met en avant que les 18-34 ans s’informe prioritairement sur les réseaux sociaux. A méditer ?

logo Le Journal Citoyen de Haute Marne la revue de presse impertinente

Le JHM Nicolas Lacroix le seul candidat ?

Dans le dernier article du quotidien JHM la journaliste Julie Arnaud relatant à nouveau l’élection du Président de Meuse-Rognon met en avant qu’il n’y avait pas d’autres candidats

Les journalistes du JHM promoteurs de carrière de Nicolas Lacroix

Ajoutant « Le nom de Frédéric Fabre Maire de Doulaincourt-Saucourt avait pourtant circulé » ? Par qui, quand, comment ? On peut s’interroger sur les sources de cette journaliste qui ajoute toujours en parlant de Mr Fabre « il n’a même pas assisté à ce conseil communautaire » ignorante certainement des obligations du Conseiller Régional tout autant que de l’activité du Maire de Doulaincourt-Saucourt réélu avec 77% au premier tour des municipales 2020 avec 74% de participation.
Un véritable plébiscite et un camouflet au soutien de Nicolas Lacroix n’ayant pas ménagé ses efforts (tracts et articles jhm)  pour faire chuter le Maire sortant au bénéfice de Michel Huard.
A noter que la même gifle résonna dans les murs de la cité Langroise.
Aux mêmes causes mêmes effets !

Mais revenons-en à nos moutons

Nicolas comco 1

 

Communautés de Commune des maires potiches ?

Nous constatons avec les communautés de communes que les Maires sont de plus en plus dépossédés de leurs responsabilités et surtout, de leur influence sur la fixation des impôts.
C’était l’objet du communiqué de Mr Fabre que les plumitifs du JHM n’ont pas jugé utile de publier.

Et pourtant !

Les prérogatives et le pouvoir écrasant de Meuse-Rognon, va permettre d’appliquer le même taux d’imposition aux petits villages que celui des grosses agglomérations.
L’impôt des petites communes viendra ainsi grossir le matelas budgétaire de la communauté.
Ne doutons pas un instant, que ceux qui se coucheront sur le matelas seront les plus gros.

Pour être clair vous êtes habitant d’un petit village, vos impôts vont augmenter
grâce à votre contribution les grosses communes verront leurs dotations augmenter !

logo Le Journal Citoyen de Haute Marne la revue de presse impertinente
Aujourd’hui les maires de la Comcom Meuse-Rognon ont « la béate attitude » qui se résumerait par un échange imaginé entre deux élus :

  • « Pour les impôts ont fait comment ? »
  • « T’inquiètes pas la Comco s’en occupe »
  • « T’est sur ?»
  • « Mais oui Nicolas me l’a dit »
  • « Contente-toi de couper les rubans, bois une coupe de Champagne en attendant »
  • logo Le Journal Citoyen de Haute Marne la revue de presse impertinente

Quand les citoyens Haut-Marnais demanderont des comptes

Viendra le jour ou les habitants des petites communes demanderont des comptes à leurs maires !
Ne doutons pas que ces Maires de bonne foi mais peut-être naïfs déclareront 


« Ce n’est pas de notre faute c’est la Comcom Meuse-Rognon »

Alors habitants des petites communes, ce jour venu il est fort à parier qu’un Nicolas, une Roselyne ou un Dupond vous dévoilera l’idée fondatrice des communautés de communes et répondra à votre colère la main sur le cœur :

« Mes amis il serait possible de baisser vos impôts en supprimant votre Mairie et la fonction de Maire qui,
vous le constatez depuis plusieurs années ne sert plus qu’à couper les rubans lors des festivités
 ce qu’à n’en pas douter le responsable bénévole d’un comité des fêtes fera très bien»

logo Le Journal Citoyen de Haute Marne la revue de presse impertinente

Bien sûr tout ceci n’est que de la politique fiction tout comme l’était le voyage sur la lune de Jules Vernes !

Nous vivons une époque formidable

Le Citoyen